Mobile & Tablette

La marque Wiko devient 100 % chinoise

wiko

La marque marseillaise Wiko qui s’est présentée jusqu’ici comme l’unique « entreprise française » de téléphones mobiles appartient désormais à 100 % à son actionnaire chinois. En effet, Tinno, qui détenait déjà 95 % de ses parts, vient de lui racheter les 5 % restants. La fusion des deux entités a été annoncée comme un nouveau cap dans la conquête du marché mondial

7 années de partenariat fructueux!

Partenaire de Wiko depuis sa création en 2011 par le français Laurent Dahan, le chinois James Lin n’a cessé d’accroître sa présence dans la société. Fondateur du groupe Tinno qui revendique un chiffre d’affaires annuel de 1 milliard d’euros, il devient aujourd’hui le président du comité exécutif de Wiko. Au travers d’un communiqué, la marque a annoncé : “Après sept ans de partenariat (…) Wiko est devenu un partenaire majeur dans l’activité mondiale de Tinno. Pour les deux entreprises, fusionner était une étape naturelle dans la construction d’un partenariat stratégique encore plus fort”. Il faut rappeler que dans les faits, toute l’activité de production de Wiko était déjà basée en Chine et que seuls le design et le marketing étaient pris en charge en France.

À la conquête du marché mondial

En quelques années, Wiko s’est rapidement imposé sur le créneau du mobile milieu de gamme entre 100 et 200 €. Elle revendique désormais la troisième place sur le marché français des Smartphones et une place dans le “top 5” des constructeurs en Europe de l’Ouest. L’ancien dirigeant Laurent Dahan qui devient “senior vice-président” affirme « Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en leur offrant une large gamme de produits innovants ». La marque qui a déjà conquis 3.000.000 d’utilisateurs dans 30 pays entend s’imposer davantage sur le marché mondial avec cette fusion. Toutefois, aucune conséquence n’a été annoncée pour les 250 emplois français sur les 500 au total créés par la société. En outre, le siège de la société continuera de demeurer à Marseille.

Laisser un commentaire